Speedform Apollo


Grâce à la Runnsophère et Under Armour, j'ai eu la chance de recevoir la Speedform Apollo hiver 2014-2015 à tester en début d'été. Après plusieurs utilisations et quelques kilomètres, je me décide enfin à faire cet article. 

Quelles sont les promesses de la marque ? 
C'est une chaussure de running parfaitement ajustée, qui est un véritable prolongement du pied. Elle n'a aucune couture et est fabriquée en collaboration avec un créateur de lingerie. D'ailleurs quand on va courir, mon amoureux me demande si j'ai mis des vraies chaussures ou si j'ai mis mes soutifs de pieds. Plutôt original non ? La chaussure est à la pointe de la technologie et de l'innovation ce qui est synonyme de meilleure performance. 
"Voici à quoi la vitesse ressemble"






Quelques caractéristiques de la Speedform Apollo: 
- Talon Moulé 3D sans couture
- Avant de la chaussure moulé 3D
- Renfort externe pour un soutien verrouillé
- Dessus perforé respirant
- Semelle extérieure façonnée anatomiquement avec des encoches flexibles. 



Mon avis: 

Etape 1 : réception du colis -> J'ouvre la boîte et la ça pète, c'est flash, ça envoie du lourd comme on dit. Le design de la chaussure est très original, les couleurs changent de l'ordinaire, la chaussure est d'une légèreté à faire peur (184 g) mais l'amorti est quand même bien présent. 
La chaussure est entièrement sans couture et je trouve la semelle assez sympathique. 



Etape 2: mettre le pied dans la chaussure -> Je mets mon pied dans la chaussure, sans chaussette car je suis une fille minimaliste (ou pas !). Je suis plutôt surprise car je ne m'attendais pas à sentir l'amorti et pourtant il est présent malgré les 184g de la chaussure. Je suis bien dedans, mon pied n'est pas serré, l'avant n'est pas trop large. La chaussure me taille parfaitement. 

Etape 3: Le premier test -> Le premier test s'est fait sur la voie verte, 7km de route. Ce qu'il en ressort c'est que la chaussure est très dynamique je trouve. Je ne sais pas comment le dire, mais elles me poussent vers l'avant quand je cours. L'amorti est bien présent mais je ne dépasserai jamais la barre des 10/15km avec, ces chaussures me semblent trop light pour aller sur du plus gros niveau distance. Je suis très bien dedans, mon pied est bien tenu et je n'ai pas de douleur particulière (je fais souvent attention aux douleurs lors du premier essai, j'en ai eu sur mes chaussures de trail notamment). Le drop est de 8mm, ce qui est bon. Ce n'est ni trop, ni pas assez. Je rentre contente de cette sortie et de ces nouvelles chaussures qui vont m'accompagner notamment pour le travail de vitesse. 



Etape 4: Le second test -> Fractionné sur de la piste. Je trouve que c'est ce qui correspond le mieux à ces chaussures. J'aime avoir une chaussure dynamique et exigente (faite surtout pour les coureurs rapides je pense (donc pas moi) et pour les courtes distances) quand je fais du fractionné car c'est un effort court et violent et j'aime avoir des chaussures qui ne "m'endorment pas". Si il y a trop d'amorti ou si la chaussure n'est pas assez dynamique cela ne me convient pas. 
La Under Armour a parfaitement réussi le test et depuis je les utilise sur fractionné court et long en parallèle avec mes Sayonara. 



Etape 5: Le troisième test -> Sur un chemin avec quelques cailloux. Ne vous attendez pas au pare-cailloux comme on peut avoir sur les chaussures de trail ou autre, je ne m'y attendais pas mais j'ai quand même voulu la tester sur les sentiers. Mon avis est assez mitigé la dessus. Je n'ai pas eu de bonnes sensations comme j'ai pu avoir sur du fractionné car je sentais les cailloux au sol mais cela n'était pas horrible non plus. Je la préfère pour de la route ou du fractionné sur piste. 

Donc, de ce qu'il en ressort de tout ça c'est que la Speedform Apollo est une chaussure très dynamique et exigente je pense. L'amorti est bon mais je ne dépasserai pas la barre des 10/15km avec. J'ai déjà couru avec sans chaussettes et au bout de 5km j'ai eu de grosses ampoules sous les pieds des deux côtés donc pour moi c'est avec des chaussettes, pour sûr ! Je l'utilise maintenant pour mes footings à Montréal et pour le fractionné. 

Points positifs: 

Le prix : 115 euros, un peu moins cher que ce que l'on trouve sur le marché. 
Le design 
Le dynamisme
La légèreté (attention chaussures légères pour coureurs légers ! J'ai vu sur le cross du Mont Blanc une personne en surpoids qui portait des Salomon S-Lab Sense 3 ultra, les chaussures de Killian Jornet allias kiki pour les intimes, le pauvre il devait souffrir...) 
Le confort 
Si vous les achetez sur le site de Under Armour, il y a pas mal de choix au niveau du coloris. 

Points négatifs: 

La semelle s'use vite, je n'ai pas eu le temps de faire assez de km avec mais il parait qu'au bout de 150-200km elle commence à fatiguer (j'ai du en faire 40 avec approximativement)
Les ampoules sans chaussettes 
Chaussures pour de la courte distance
Modèle hiver: pas pour moi. Elle est trop aérée pour Montréal quand il fait froid. Cet hiver, elles seront à la salle sur tapis. 

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire