Duo Cendras 2015


De retour cette année sur le duo nocturne de Cendras, une course qui fait partie du challenge gardois des duos nocturnes. 12km et 300mD+, une petite course bien sympathique en sentiers et sous bois alternant petites descentes et montées sèches. Je propose à une très bonne amie, Sophie, de le faire avec moi. Sophie je la connais depuis plusieurs années : nous avons fait de la danse ensemble pendant 4 ans et maintenant nous courons de temps en temps ensemble. J'ai notamment fait le marathon de l'Hortus en relai l'an dernier avec elle. 
Sophie est forte, beaucoup plus forte que moi. Elle a déjà fait la SaintéLyon et le marathon de Paris et cette année son objectif est le trail des Aiguilles Rouges. 
Cela fait 1 an que nous ne nous sommes pas vus alors cette course sera un peu les retrouvailles. 

Le départ est donné à 20h45. J'arrive vers 20h à Cendras avec BB et sa petite soeur. Nous récupérons les dossards et attendons Sophie qui arrive vers 20h30. A peine le temps de se dire bonjour et de parler deux minutes qu'il faut aller se placer sur la ligne de départ. Le départ se fait en descente, nous partons donc sur un rythme un peu élevé mais je me sens bien et les jambes répondent bien. Nous longeons pendant un petit moment le Galeizon (une rivière) pendant environ 2 km. Le sentier est bien sympa, il fait encore jour et nous sommes au frais. C'est plutôt roulant et il n'y a pas encore de cailloux.



Au km 2, nous rattrapons la route et traversons un village qui nous offre une belle vue sur le château plus haut.


Nous croisons Baptiste et sa soeur qui nous attendent au bord de la route. Un petit sourire pour la photo et nous continuons direction la première montée. Les cailloux sont plus nombreux mais le parcours est bien sympa. Sophie me donne directement le rythme en se mettant devant. On en profite pour discuter un peu, de vraies pipelettes. Nous alternons chemins un peu larges et petits chemins en sous-bois et nous allumons la frontale même s'il fait encore jour.
Dès le départ on fait le yo-yo avec deux autres duos féminins. Elles nous doublent en montée et nous en descente, j'accélère car je sais que je suis meilleure dans les descentes, j'ai tendance à perdre du temps en montée.


Avec le super t-shirt de la Runnosphère

Au km 6, nous atteignons le ravito et le milieu de la course après une montée très sèche qui casse le rythme. Sophie est devant et s'arrête quand il faut pour m'attendre tout en m'encourageant. Je me rappelais de cette montée bien sèche car j'ai déjà fait la course en 2013 mais le ravitaillement se mérite. En haut, Sophie boit deux verres et moi un et je continue sachant qu'elle me rattrapera très vite.

Après avoir fait 6km la plupart du temps en montée, nous avons maintenant quasiment que de la descente et il fait bien nuit en sous bois. Je suis très concentrée sur le chemin car je ne veux pas me faire une cheville à cause des cailloux. Mes pieds se tordent dans tous les sens et j'ai mal à ma cheville droite mais elle tient. On accélère dans la seconde partie de la course. Il commence à pleuvoir mais nous sommes bien protégés par les arbres.

Une dernière grosse montée au km 9 avant de retrouver Baptiste et sa soeur alors qu'on coupe la route. Un petit check dans la main et on lâche rien, l'arrivée est bientôt. Je voulais prendre la course cool car j'ai le beaver trail le dimanche mais je me donne à fond. Sophie court plus vite que moi et j'ai envie de tout donner surtout que c'est court. Je n'ai quasiment eu aucun relâchement sur la course et j'ai bien bossé la relance avec elle.


On fait toujours le yoyo avec les deux autres duos, dont une fille qui nous prend un peu la tête à ne faire que crier sur son binôme - Après Sophie et moi on ne fonctionne pas comme ça, on ne parlait pas beaucoup et quand elle m'encourageait c'était tranquillement -. Une dernière montée que je décide de prendre en marchant car je sais qu'il nous reste ensuite plus de 500 mètres de descente sur la route. En haut de la côte, je passe la seconde et on double les deux autres duos. On s'envole littéralement vers la ligne d'arrivée et je suis en apnée totale même si c'est en descente. La montre indique 14,5 km/h, c'est rapide pour moi. Sophie m'encourage, les applaudissements des spectateurs nous portent. Nous voulions doubler les deux autres duos et c'est chose faite.
Elle me prend la main avant le dernier virage, on tourne et on passe la ligne d'arrivée en 1h39. Câlin tout transpirant, je suis bien contente d'arriver et d'en avoir terminé. Je me suis régalée sur cette course, j'adore les duos nocturnes.




Nous terminons 98/104 (105 mais 1 abandon) et 9/14 en féminin. Je me suis vraiment donnée sur cette course, surtout que Sophie a un niveau beaucoup plus élevé que le mien. Mais j'ai passé vraiment un très bon moment avec elle. Par contre j'ai un peu grillé mes jambes sur le beaver trail de ce dimanche matin. Je vous rassure, j'ai quand même passé la ligne d'arrivée et le CR arrive.

A bientôt !

2 commentaires

  1. J'ai fait celui de St Dionisy avec ma maman fin avril. C'était vraiment très sympa.

    RépondreSupprimer
  2. Je ne l'ai jamais fait celui la, j'ai juste encouragé mais oui il a l'air vraiment sympa !

    RépondreSupprimer