Suivre un plan d'entrainement ..

plan d'entrainement marathon

Le plan d'entraînement et moi ce n'est pas une belle histoire d'amour. Malgré les coachs qui se succèdent, les conseils que l'on me donne, je n'en fais qu'à ma tête et j'ai vraiment du mal à suivre un plan d'entraînement au pied de la lettre.
Alors oui, c'est sûr qu'un plan d'entraînement cela fait progresser, on ne va pas se mentir. Cela permet aussi d'avoir des entrainements bien spécifique tout au long de la semaine et de s'entrainer en vue d'un objectif bien précis. Cela permet de développer sa vitesse, sa résistance et son endurance. Cela permet aussi de se rentrer dedans durant plusieurs séances et je pense notamment aux fractionnés. Bref, un plan d'entraînement est un bon deal si vous cherchez à progresser et je trouve que les plans mis à disposition sur le site de Kalenji sont vraiment cool. Ils sont gratuits et il y a beaucoup de choix, du 5km en passant par le marathon jusqu'à l'ultra trail. Ces plans d'entraînement sont vraiment bien si vous n'avez pas les moyens ni le temps d'aller vous entrainer en club ou de faire appel à un entraineur. De plus, les plans sont réalisés par de vrais entraineurs et sont adaptables en fonction de votre objectif, de votre forme physique ou encore du niveau que vous cherchez à atteindre. 

La parenthèse étant refermée, je trouve cela vraiment dur de suivre un plan d'entraînement.  Et ce n'est pas faute d'avoir essayé plusieurs fois. Cependant, il y a des moments où je me sens beaucoup plus en forme et ou la machine pourrait être poussée, alors qu'il y a d'autres sorties ou c'est le bout du monde. La semaine dernière par exemple, j'ai couru 25km en sortie longue et je n'étais pas bien du début à la fin. À quoi bon insister ? La course à pied doit rester un plaisir et une envie. Ce n'est pas ma vie. Je ne suis pas professionnelle, je termine la plupart du temps dans les dernières mais je cours pour me faire plaisir et sortir de mon quotidien. C'est donc pour ces raisons que je n'arrive jamais à suivre un plan d'entraînement 100% à la lettre. J'adapte en fonction de mes envies, de mon humeur, de la météo... Il y a aussi la fatigue et les blessures. Il faut donc savoir s'adapter en fonction. 

Je n'ai pas la motivation pour suivre un plan d'entraînement. Je cours quand j'en ai envie, je vais prendre mes baskets et juste sortir car c'est une belle journée dehors, je vais courir car j'ai visionné une vidéo inspirante... C'est donc tout un challenge pour moi que d'essayer de suivre un plan d'entraînement pour le marathon d'Ottawa et même si je ne le suis jamais à la lettre, je m'en suis quand même tenue à fractionné court/long, footing et sortie longue. 4 séances par semaine car je veux arriver en forme le jour J et surtout, je sais que cela va me permettre d'éviter de me blesser. 
Mais je ne compte pas suivre de plan d'entraînement pour l'OCC par exemple (53km et 3300mD+). Je sais que grâce au marathon, je vais récupérer mon endurance. Il va me falloir l'entretenir entre les deux courses et faire du dénivelé. De plus, je commence à me connaitre et à savoir quelles sont les séances les plus efficaces pour moi et mon corps. Je sais que les week-end chocs fonctionnent très bien (20km le samedi - 20km le dimanche par exemple) et qu'il vaut mieux que je m'entraine plusieurs fois dans la semaine sur de plus petites séances que seulement 3 fois sur de grosses séances. Je me suis entraînée de cette manière pour le skymarathon du Mont Jacques Cartier et j'ai terminé ces 44km et 2000mD+ en très bon état, presque aucune courbature le lendemain. Pourtant, ma sortie la plus longue était de 20km car je suis rentrée en France pendant 1 mois et demi, j'allais courir souvent (5fois x semaine) mais sur de petites distances (5-15km).

Bref, suivre un plan d'entraînement a beaucoup d'aspects positifs et je connais des personnes très fortes pour cela et qui ne peuvent pas s'en passer. Cela donne de la rigueur à l'entrainement et une régularité dans les séances, ainsi que de la diversification. Je ne vois aucun point négatif à un plan d'entraînement, mais personnellement j'ai clairement du mal à en suivre un au pied de la lettre, je suis trop vagabonde pour cela. Néanmoins, avec des séances régulières, j'ai progressé depuis que j'ai commencé la préparation marathon pour Ottawa et un plan d'entraînement, cela fonctionne ! Donc n'hésitez pas à vous en procurez un, auprès d'un professionnel ou à demander à votre entraineur. Il y en a aussi des gratuits sur internet qui sont vraiment bien et c'est un bon deal quand on a pas les moyens pour plus. Cependant, pour prendre un plan d'entraînement gratuit, il faut se connaitre un minimum ainsi que connaitre ses capacités. Par exemple, si vous voulez faire votre premier marathon, que vous avez du mal à évaluer votre niveau et que vous prenez le plan "terminer un marathon en moins de 4h", ce plan sera peut-être trop élevé par rapport à vos capacités et votre niveau de course ou encore trop faible. Puis, avec l'habitude et les années de course à pied accumulées, vous serez rapidement en mesure de créer votre propre plan adapté. De nombreux coureurs font ça, je l'ai déjà fait aussi et étant donné que je me connais bien, le plan a fonctionné.

En tout cas, courez à l'envie. Si vous avez envie de suivre un plan d'entraînement, allez-y car cela n'en sera que positif. Mais surtout, il faut que chaque sortie reste un plaisir :)


Et vous, votre relation avec les plans d'entraînements ? 

A très bientôt les amis !

plan d'entrainement marathon

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire