Ultra ordinaire, journal d'un coureur de Joan Roch


Dans le cadre d'un concours organisé sur le club de lecture des coureurs, j'ai demandé à Joan s'il était possible qu'il me fasse parvenir son livre Ultra ordinaire, journal d'un coureur. Avant de le remettre à la personne gagnante, j'en ai profité pour le feuilleter et me plonger dedans. Ce fut une belle découverte. 

Pour ceux qui ne connaissent pas Joan Roch (vous serez français car TOUS les québécois le connaissent), c'est un ultra traileur, blogeur conférencier et coach. Il a déjà participé à l'UTMB, la Diagonale des Fous et certaines courses au Québec comme l'UTHC, l'Ultimate XC et Bromont Ultra. Il a un beau palmarès surtout au Québec. Il est aussi connu pour faire du runcommute, 5 jours par semaine pour aller et rentrer du travail en courant. Vous pouvez d'ailleurs retrouver la vidéo réalisée sur une année qui montre qu'il court tous les jours. Je la trouve vraiment cool car elle permet de voir les 4 saisons de Montréal et les changements qu'on doit faire pour s'adapter et courir autrement. 
Le livre de Joan est un peu à part de ce qu'on trouve sur le marché habituel. Ce n'est pas un manuel d'entrainement, non, c'est un récit écrit à la première personne qui nous explique comment et pourquoi il s'est mis à courir, pourquoi le run commute et qui propose des récits de courses qui me font rêver comme l'UTMB. Ce sont aussi de petites anecdotes et histoires de la vie courante qui sont proposées comme "la fois ou j'ai suivi un plan d'entrainement" ou encore "la fois ou j'ai tenté de courir après une soirée bien arrosée". Le tout est illustré par de belles photos, prises par Joan lors de ses runs commute ou encore sur ses courses. 

Mon avis


Je ne me suis pas intéressée au livre de Joan Roch ou au personnage parce qu'il fait du runcommute. S'il est surtout connu pour ça au Québec et qu'il inspire de nombreuses personnes à aller au travail en courant, ce que je voulais absolument lire était ses récits de courses. Et dès que j'ai ouvert le livre, je me suis plongée dans le récit de l'UTMB. Car c'est une course qui me fait rêver et car moi aussi, bientôt, je serai à sa place et je prendrai le départ de cette course mythique. Tout comme la diagonale des Fous. 
Hormis la différence de niveau, n'importe quel coureur peut s'identifier à lui ce qui en fait une figure charismatique et un livre accessible qui nous permet de nous échapper de notre quotidien le temps de quelques heures et de voyager en France dans les Alpes, sur l'île de la Réunion, au Québec et ailleurs. C'est aussi un livre qui ouvre les yeux sur les Ultras et qui montre qu'avec de l'entrainement et de la détermination on peut faire de belles choses. Cela montre aussi les côtés plus négatifs comme les maux de ventre, la nausée et co. L'écriture est fluide et tout est bien retranscrit. Simple mais efficace, comme j'aime. Ce qui est encore plus inspirant sont les échecs qu'il a pu vivre pour en arriver à ce niveau aujourd'hui. Lui, comme n'importe quel coureur, a déjà abandonné sur une course longue distance et s'est servi de cela pour rebondir et terminer la suivante. Chaque échec est raconté, rien n'est laissé de côté ou bâclé et c'est ce qui rend le récit encore plus réaliste, encore plus vivant. 

Avec ce livre, on revient aux fondamentaux de la course à pied qui sont juste le plaisir de courir sans superflus ni gadgets. Juste le plaisir de prendre ses baskets et d'aller faire un tour, sans fractionnés ni tours de pistes. Aller faire un tour dans les grands espaces, comme en ville, au Mont Royal comme au Mont Blanc (tout cela en minimaliste). De plus, ce livre n'est pas une morale sur la course à pied, sur comment bien courir ou optimiser ses entrainements. C'est le livre d'un passionné pour les passionnés. 
Pour conclure, le livre de Joan Roch vous transportera ici et là, le temps de quelques heures de lecture, tout en vous donnant envie d'aller chausser vos baskets et de vous dépasser. 

Ma note : 


A très bientôt les amis ! 


7 commentaires

  1. Tu m'as donné envie de l lire ce que je n'avais pas auparavant.
    Stéphane

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. Je te le laisse chez toi quand on ira prendre ton chat :)

      Supprimer
  3. Moi aussi tu m'as donné l'envie de le lire ce livre... MERCI :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fait plaisir Rohnny, bonne lecture alors :)

      Supprimer
  4. Cela me semble etre un super livre...

    RépondreSupprimer