Montréal je t'aime mais je te quitte


Comme vous avez pu le voir si vous me suivez sur instagram ou encore Facebook, j'ai quitté Montréal il y a de cela trois jours après trois ans de vie au Canada. Ce ne fut pas une décision facile et le départ a été bien plus difficile que je me l'imaginais mais je ne compte pas m'étaler là dessus.
Si le sujet vous intéresse, vous pouvez suivre mon blog voyage et Québec Hello Québec.

Nous allons nous installer BB et moi pendant 2 ans - 2 ans et demi à Lyon le temps de faire notre master avant de mieux repartir pour ailleurs car comme je le disais sur les réseaux sociaux, l'étranger est loin d'être terminé pour nous et nous avons pris goût à l'expatriation et à toute la richesse que cela peut apporter tant sur le plan humain que sur notre caractère. C'est donc terminé les récits de courses du Québec, du moins pour l'instant. Qui sait, je vous proposerais peut être dans deux ans des récits de courses d'Australie, d'Afrique du Sud ou encore d'Asie.. Personne ne le sait, même pas nous. 


C'est donc pour cela que j'ai été discrète ces derniers jours, tant sur les réseaux sociaux que sur le blog. J'ai surtout été très occupée car quitter après 3 ans au Canada, cela laisse plein d'affaires à vendre, à donner ou encore à essayer de rentrer dans les valises. Cela fait maintenant 4 jours que nous sommes en France et je suis encore dans un état un peu secondaire, je ne réalise pas vraiment et je suis un peu triste. Cela va surement me passer surtout quand nous serons installés à Lyon et que l'école va recommencer mais il faut quand même que je me laisse du temps pour me trouver de nouveaux repères et un nouveau mode de vie, que je m'adapte à ce pays dans lequel j'ai vécu pendant 19 ans. 
Si je devais retenir plusieurs évènements de ma vie de coureuse au Canada, cela serait : 
- l'UTHC 65km, une course fantastique mais très éprouvante pour le mental et le physique 
- Le skymarathon du Mont Jacques Cartier, un petit bijou de beauté 
- Le marathon d'Ottawa, très dur mais avec une ambiance incomparable
- Le demi marathon hypothermique par -30, un souvenir pour la vie
Mon premier 30km sur route au Canada, mon premier marathon sur route au Canada, mon premier 65km au Canada. Des souvenirs à jamais. 



Finalement, j'ai couru au Canada en 3 ans : 17 courses officielles pour 5000mD+ et je ramène 9 médailles avec moi

Ce que je retiens de mes courses canadiennes : de la boue, encore et toujours (jusqu'à la taille, c'est vraiment très boueux), des racines à toutes les sauces, la gentillesse des fermeurs sur les trails, les ravitos monstrueux, les "lache pas t'es bonne" et co... !


Ça fait que je n'ai pas beaucoup couru ces deux dernières semaines, très mauvais pour préparer l'OCC mais il y a des priorités dans la vie et surtout nous avions des journées à 100 à l'heure. L'OCC s'en vient dans 10 jours à peine et je ne suis pas prête mais j'irais au bout de moi-même tout en essayant de terminer cette année ! 

A très bientôt les amis 


8 commentaires

  1. Bon retour ! Lyon est un bon camp de base ! Au plaisir de se croiser sur une course par là ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Virginie, je découvre cette nouvelle ville doucement mais surement :)

      Supprimer
  2. Je ne savais pas que tu avais un blog sur le Canada ! Je vais aller voir ça ^^
    « L'OCC s'en vient dans 10 jours » ah ah va falloir que tu te remettes au vocabulaire français xD
    En tout cas ça m’a fait plaisir de faire ta connaissance en vrai et je prendrais toujours plaisir à suivre tes aventures ici et sur les réseaux ;)
    Bisous ma jolie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui j'ai aussi un blog Canadien !
      Merci à nous aussi et à bientôt (et non je vais garder des petits trucs québécois ;) )

      Supprimer
  3. Et bien bonne continuation dans la vie... Je suis certains que d'autres bons moments t'attendent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Rohnny ! J'espère que ta prépa marathon avance bien !

      Supprimer
  4. Plein de courage à vous deux. Comme je te le disais sur Instagram, je ne sais que trop bien ce que c'est. On rentre dans notre pays mais on n'est plus tout à fait la même, mais pourtant les autres nous voient toujours comme avant. Et on ne se sent plus vraiment à notre place dans ce pays qui devrait être le notre. Ca va revenir. Il faut se trouver de nouvelles habitudes et se recréer une vie. Bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marjolaine ! Effectivement, de nouveaux repères vont se créer, ce n'est pas encore le cas mais j'imagine que cela va arriver un jour.

      Bises

      Supprimer