Préparer son planning sportif pour l'année


Voilà, mon année de trail vient de se terminer en beauté après l'intégrale des Causses 2016 aux Templiers. Il est maintenant temps de se trouver de nouveaux objectifs pour l'an prochain, des objectifs qui vont pousser à l'entrainement et au dépassement de soi, encore et toujours.
Mais alors, comment monter son calendrier ? Comment trouver l'Objectif qui va nous faire avancer (comme vous avez pu le voir, je mets un O majuscule car une année s'articule autour d'un objectif, peut-être 2 voir 3 pour les plus aguerris). Moi je vous parle de cet objectif, qui ne vous quitte pas de la tête, dont vous ne cessez de regarder les vidéos et lire les comptes rendus sur d'autres blogs... Cet objectif qui fait que votre année sera belle et qui ne vous donne qu'une envie : celle d'y être.

Pour déterminer son objectif, il faut tout d'abord se poser plusieurs questions et analyser l'année que l'on vient de passer : 
- Est-ce que j'ai réussi à atteindre les objectifs que je m'étais fixés ? 
- Est-ce que j'ai eu une bonne année ? 
- Est-ce que je suis prêt à passer sur du plus haut et du plus long ? 
- Est-ce que je préfère me concentrer sur des objectifs en terme de chrono ou de distance ? 

Chacun à ses propres objectifs, que cela soit en terme de distance comme de chrono et une personne qui prépare un ultra sera tout aussi impressionnante qu'une personne qui souhaite descendre son chrono sur marathon car elles vont s'entrainer tout autant et avec autant de ferveur de chaque côté. Personnellement, je raisonne vraiment au coeur et à l'envie. Je veux faire de l'ultra trail bientôt, d'ici deux ans j'aimerais me lancer sur un 100km donc je vais chercher à faire du plus long l'an prochain et avec plus de dénivelé afin d'acquérir de l'expérience. De plus, cela me fait tripper de me dire que je vais faire encore plus long que 65km. Mais je comprends tout à fait ceux qui souhaitent faire descendre leur chrono sur 10km, 21, 42 ou plus. À chacun son plaisir et même si je ne prends pas un plaisir fou à faire de la route, c'est toujours un sentiment agréable que de faire tomber son RP. 

L'objectif numéro 1 sera donc de trouver votre objectif, THE objectif de l'année. Celui autour duquel vous allez articuler votre entrainement et vos autres courses. Vous allez sûrement suivre une prépa en conséquence qui va se décliner en plusieurs phases et sur plusieurs mois. Pour vous donner un exemple, mon objectif cette année était l'Intégrale des Causses (65km et 3300mD+ en octobre). Pour ce faire, je me suis arrangée de la sorte : 
- J'ai dû faire une grosse pause après l'UTHC 65km en septembre l'an dernier et je n'ai repris réellement que la course en janvier. 
- J'ai donc repris tranquillement en janvier/février puis j'ai augmenté le kilométrage en mars, passant à nouveau au-delà des 100km. 
- Je me suis ensuite inscrite sur un coup de tête au marathon d'Ottawa qui se tenait début mai et j'ai suivi une préparation en conséquence, passant à plus de 160km en avril. Parfait pour faire du foncier pour les longues distances à venir et travailler la vitesse. 
- Le marathon passé, je suis retournée au trail avec des distances de 20 à 40 km. Bon cette période ne s'est pas très bien passée mais je ne suis quand même entrainée en fonction et j'ai fait plusieurs sorties de 30-35km. 
- Je suis donc arrivée à l'intégrale des Causses préparée, avec des sorties longues dans les jambes, des courses ainsi que du fartlek. La seule chose qui me manquait était des côtes pour travailler ma vitesse en montée. 
- Maintenant que l'objectif est passé, je relaxe jusqu'à janvier et je cours au plaisir et à l'envie (LUT by night sur le 12km, hivernatrail sur le 17km, saintélyon en relai...). Je retrouve le plaisir des courtes distances et de la vitesse. 

Comme vous pouvez le voir dans mon cheminement, tout était fait pour que je sois en mesure de courir l'intégrale des causses dans les meilleures conditions en octobre et c'est ce qui s'est produit. Je suis arrivée en forme et prête, sans avoir dépassé la distance de 42km durant l'entrainement ce qui était bien suffisant.


L'objectif numéro 2 sera d'articuler votre saison et vos autres courses en fonction de cet objectif. Si vous préparez un 50km en août, cela ne sert à rien de courir un 40km en janvier par exemple. Trouvez vous de petits objectifs qui vont vous amener à votre gros objectif, cela vous permettra d'avancer pas après pas. Vous voulez faire tomber le chrono sur 10km en juin ? Prévoyez plusieurs 5km compétition avant. Vous pourrez aussi envisager de faire un 1er 10km test pour vous situer au milieu de votre entrainement par exemple. 

L'objectif numéro 3 est super important je trouve car il fait appel à l'envie : n'ayez pas un calendrier précis à 100% et prenez les évènements comme ils viennent. Une course vous fait envie mais cela ne rentre pas dans votre préparation ? Tant pis, allez-y et faites là. C'est important de se rappeler que cela reste un sport mais surtout une passion pour nous qui somme des amateurs. Il faut donc prendre du plaisir dans ce qu'on fait et avoir de l'envie car c'est cela qui nous fait avancer. 

Je suis encore en train de monter mon calendrier 2017 qui dépend de courses aux tirages au sort (aie aie aie) mais je vous en reparle très bientôt sur le blog. 

Et vous, des objectifs en vue pour 2017 ? 
Comment organisez vous votre calendrier sportif ? 

A très bientôt les amis !


4 commentaires

  1. THE objectif 2017 pour moi, c'est le marathon de Paris. Autant je vais faire en sorte d'avoir un calendrier bien établi sur les 6 premiers mois de l'année, autant après ce sera complètement au feeling et à l'envie, puisqu'il y a de grandes chances que je ne sois plus en France d'ici la rentrée prochaine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Génial, tu vas te régaler au marathon de Paris ! Et effectivement, si tu quittes la France tu ne peux pas trop anticiper la saison prochaine, mais c'est sympa aussi de partir à l'inconnu :)

      Supprimer
  2. Mon objectif 2017 était le Marathon du mont Blanc ... hélas le tirage au sort en a voulu autrement. Ce ne sera que partie remise et j'espère être plus chanceux l'année prochaine avec un coef. 2.
    Du coup mon objectif change de massif et je pense m'aligner sur le 45km de la Kilian ClassiK à Font-Romeu ;-)
    Didier

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh non dommage ... Je suis prise moi sur le cross mais effectivement ces tirages au sorts font toujours des déçus. Tu as bien raison et l'an prochain tu seras pris avec ton coefficient 2 et en plus tu vas te régaler sur la Killian Classik, ça doit être une super belle course :D

      Supprimer