Course à pied et chasse


La saison de la chasse est ouverte en France et elle est ouverte depuis déjà un bon moment. En effet, cette période redoutée par les coureurs s'ouvre début septembre et se termine le plus souvent février-mars. Pour les personnes qui courent en ville, il n'y a aucun problème, mais dès qu'on souhaite sortir du centre-ville pour aller s'aérer dans les sentiers, ce n'est plus la même chose.
Il faut être prudent lorsque l'on part courir, surtout si on est en terrain de chasse. Dans certains départements, la chasse est réglementée avec des jours d'interdiction, mais dans la plupart ce n'est pas le cas et les chasseurs ont le droit de sortir du lundi au dimanche. 
Or, pour bon nombre de français le dimanche rime avec balade, sorties en famille ou entre amis, mais aussi sport. 


Nous sommes les premiers avec BB à aller courir le dimanche, même s'il y a des chasseurs. On ne va pas non plus s'arrêter de vivre parce qu'ils sont là. Notons que c'est quand même bien dommage et que cela pollue clairement nos sorties. Il faut tout le temps être sur ses gardes, faire super attention, faire du bruit et on ne profite pas de la sortie car on est pas serein. Il nous arrive même de faire demi-tour car encerclés par des chasseurs sur notre gauche, notre droite, en dessous et au-dessus de nous. Quel dommage de ne pas pouvoir nous aussi profiter de ce beau terrain de jeu que nous offre la nature. Quand je vois que dans le Gard, cela chasse absolument de partout mais surtout sur Lyon au Mont Thou, j'hallucine. La dernière fois que nous sommes allés courir le dimanche au Mont Thou avec BB, on entendait les chasseurs tirer à proximité alors qu'il y a pleins d'enfants et que c'est une balade prisée par les familles le dimanche pour s'aérer de Lyon. 


Il faut donc être très prudent en période de chasse lorsqu'on souhaite aller courir et je vous propose quelques conseils qui vous permettront d'être prudents et reconnus facilement : 
  • Ne pas courir tout en noir par exemple, il vaut mieux porter des vêtements fluo qui vont vous permettre d'être bien visible auprès des chasseurs. 

  • Quand vous vous approchez des chasseurs et que vous les entendez, n'hésitez pas à crier pour signaler votre présence. 
  • Il existe certains endroits où les chasseurs n'ont pas le droit d'exercer leur activité. Renseignez-vous auprès de votre commune. 
  • Essayez de courir dans des endroits "dégagés" et pas au fond d'une forêt par exemple. Il vous faut de la visibilité et il faut surtout que vous puissiez être vu. 
  • Si vous voyez un groupe de chasseur, aller leur parler pour signaler votre présence, leur donner votre itinéraire et surtout leur demander où ils sont positionnés. 
  • Si vous sentez que vous êtes encerclé, faites juste demi-tour.. Il n'y a pas d'intérêt à jouer avec sa vie pour une sortie. 


Avec de la communication et de la visibilité, les chasseurs ne vous empêcherons pas de faire votre sortie. Néanmoins, il faut toujours rester sur ses gardes surtout en cette période de l'année. 
Tout cela pour dire, soyez prudents lors de vos sorties trail en nature. L'an dernier, Sebastien Chaigneau nous a ouvert les yeux avec le témoignage de Mélanie dont le mari est décédé au Semnoz alors qu'ils courraient ensemble. Prenez vous précautions pour que le trail reste un plaisir et surtout ne vous mettez pas en danger. 
La semaine dernière, nous sommes allés courir dans le sud mais rapidement entourés de chasseurs, nous avons décidé de faire demi-tour car on ne le sentait juste pas et ils étaient bien trop nombreux. 

Morale de l'histoire : soyez prudents ! ;) 

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire