Trail Givré

Récit de course trail givré 2017, course à pied et trail running

Décidément, j'enchaîne les petites courses en ce moment dans la région Lyonnaise. Après 3 ans à Montréal, j'en profite et je savoure même. Des petites courses pas chères, une organisation familiale et très accueillante et des parcours qui alternent route et sentiers, toujours avec un peu de dénivelé car au sinon je m'embête vite...
J'étais donc sur le trail givré de Montanay le 5 janvier avec au programme 10km et 150mD+. Je me suis inscrite à la base car BB devait courir le 23km, cependant il s'est blessé et a une tendinite au pied, c'est donc repos pour lui et course pour moi. Autant vous dire que je n'avais aucune idée du parcours, du nombre de ravitaillement, de l'heure de départ. Comme souvent sur ces petites courses, je prends les informations à la dernière minute.

C'est donc comme je le disais plus haut une course de 10km et 150mD+ qui m'attend à travers les champs et des sentiers larges. Une course roulante dans l'ensemble qui permet de faire de la vitesse. 
Je sors la veille de la course, je bois un peu et je me couche vers 1h00 du matin. Jusque la rien de grandiose. Nous arrivons sur place, je récupère mon dossard et le petit cadeau qui accompagne, un gobelet personnel aux couleurs de la course (parfait, car je n'en avais pas !). Un petit échauffement d'une dizaine de minutes, un dernier bisou à BB et je vais me mettre sur la ligne de départ. Nous sommes assez nombreux ce matin à Montanay malgré le temps mitigé, plus de 472 coureurs sur le 9km. 
Récit de course trail givré 2017, course à pied et trail running

Le départ est donné et nous partons sur les chapeaux de roues dans les champs, en ligne de mire le 1er qui s'éloigne déjà du groupe de tête. Un faux plat montant qui casse déjà le rythme, on se fait doubler et pousser à gauche et à droite mais j'essaye de trouver tant bien que mal mon rythme. On enchaîne avec un faux plat descendant puis on quitte les champs via une montée. Je commence déjà à marcher car cela ne sert à rien de courir et de m'épuiser. Au final, je vais rattraper des gens qui me doublent dans cette montée car ils vont exploser plus tard. 
Les 4 premiers km passent très rapidement, je suis sur un rythme correct même si je subis un peu à cause d'une grosse barre à la poitrine qui m'empêche de respirer correctement. Je croise BB une première fois au bord de la route avant d'entrer dans un monotrace qui sera le seul de la course et qui nous fait longer un ruisseau. Nous sommes en file indienne et je trouve un bon rythme mais dès que nous sortons de ce monotrace, je déchante car on retrouve la route et je me traine comme un escargot. 

Récit de course trail givré 2017, course à pied et trail running
Avant de prendre le monotrace

Récit de course trail givré 2017, course à pied et trail running
Au ravitaillement 

Après avoir passé le ravitaillement, nous enchaînons avec de nouveau une petite partie en monotrace et bien boueuse ainsi qu'une petite montée courte mais raide qui glisse vachement. Pas simple de trouver ses appuis même si le sommet est bien visible et très proche. Je double quelques personnes dans cette montée et j'essaye de relancer en arrivant au sommet mais plus de jus, le coup de bambou. Nous alternons depuis le début des portions de route avec des chemins et quelques monotraces qui se font bien rares. 
Le reste de la course sera rude, je n'arrive pas à respirer correctement et je n'ai pas de jambes. Moi qui comptais mettre aux alentours d'1h05 sur cette course, je vais me retrouver avec un chrono à 1h10. C'est pas horrible comme chrono, je suis quand même contente mais ce n'est pas fou non plus. Surtout que je me fais doubler sur la fin de la course. 
Je termine 442ème de ce trail givré en 1h10, dans le dur du début à la fin sur cette course mais quand même bien contente d'arriver et de pouvoir respirer normalement à nouveau. Une course sur laquelle je suis mitigée car je n'ai pas trop apprécié le parcours avec ces longues lignes droites interminables et son manque de section "trail". Néanmoins l'ambiance est sympa, c'était un bon parcours pour bosser la vitesse et cela fait toujours une expérience supplémentaire. 

Récit de course trail givré 2017, course à pied et trail running

Récit de course trail givré 2017, course à pied et trail running

Et puis, c'est aussi ce genre de courses qui fait progresser et toutes les courses ne peuvent pas se dérouler merveilleusement. Un grand bravo aux 1442 finishers de ce trail givré 2017. 

A très bientôt les amis pour le récit de course de la foulée de Chateauneuf !

Récit de course trail givré 2017, course à pied et trail running

2 commentaires