Mes baskets en Israël


Mi-février, j'ai la chance de partir 5 jours en Israël, un pays qui me donnait envie depuis bien longtemps malgré la conjoncture actuelle. C'est baskets aux pieds que je m'y rend, à la découverte de ce pays si riche en histoire et qui est le berceau de la civilisation et des principales religions. Retrouvez dans cet article mon itinéraire jour après jour ainsi que mes bons plans et les spots repérés pour courir. 

Jour 1 : Jérusalem 

Nous arrivons vers 5h du matin à l'aéroport de Tel-Aviv. Les yeux un peu collés après cette nuit très courte, nous prenons la direction de Jérusalem en voiture qui se situe à même pas 1h de Tel-Aviv. Un petit repos dans la voiture et nous voila à la découverte de la fameuse Jérusalem, le carrefour des religions. Jérusalem est une ville très étendue et pour cette journée nous avons décidé de trainer nos baskets du côté de la vielle ville et du Mont des Oliviers. Une journée placée sous le signe de l'histoire et de la découverte des religions : visite du dôme du Rocher, voir le Mur des Lamentations, la Cité de David, le Mont des Oliviers, retracer le parcours de Jesus sur la Via Dolorosa ou encore découvrir la basilique du Saint-Sépulcre et le lieu de naissance de la Vierge Marie. Coup de coeur pour les souk que j'ai adoré et qui m'ont rappelé Istanbul et son Grand Bazar. 
Découverte d'une ville vraiment unique qui vaut le détour et qui est basée sur plusieurs collines, rendant la visite sportive. 

Où courir à Jérusalem ? 
Le Mont des Oliviers pour profiter de la belle vue et faire du dénivelé. La montée est courte mais très raide. 
Découvrir la vielle ville en courant en passant devant le Mur des Lamentations ou encore la basilique du Saint-Sépulcre (à faire hors saison car les rues peuvent vite être bondées). 







Jour 2 : Jérusalem - Mer Morte - Massada - Ein Gedi - Kfar Hanokdin

Nous reprenons la route direction la Mer Morte, cette mer reconnue dans le monde entier et qui permet de flotter. Pour ce faire, nous traversons le désert et les montagnes. Un paysage magnifique s'offre à nous et cela donne envie de chausser les baskets ! Il y a même des treks qui sont organisés dans la région. Pour les amateurs de grande randonnée, il existe l'Israël National Trail qui traverse le pays du Nord au Sud. Comptez environ 930 à 1100km pour traverser le pays, via des paysages tous plus somptueux les uns que les autres. Vous pouvez opter aussi pour une randonnée à la journée ou sur un week-end/une semaine. 
Nous faisons une première pause à Massada, un site constitué de fortifications et très important dans l'histoire du pays. Pour les plus sportifs, vous pouvez opter pour la montée en marchant : environ 400mD+ et 1h de marche vous attendent. Pour notre part et étant pressé par le temps, nous sommes montés via le téléphérique et descendus en marchant (moins de 30 minutes). Nous reprenons ensuite la route direction la mer Morte. 
Arrivés à la mer Morte, nous décidons de nous baigner : il fait 25 degrés, un grand soleil et la mer est assez chaude. Flotter est vraiment un phénomène rigolo qui vaut la petite trempette malgré la peau qui démange. Nous ne restons pas plus de 10 minutes puis allons nous rincer. Nous reprendrons ensuite la route en faisant un arrêt par Ein Gedi, un parc national dans lequel on peut retrouver un oasis. Une entorse au genou plus tard pour moi, nous nous rendons dans un camp de bédouin perdu au milieu du désert (Kfar Hanokdin). Composé d'un repas typiquement bédouin et d'une balade en chameau le lendemain matin, nous avons adoré cette soirée et cette nuit au sein de ce camp. 







Jour 3 : Kfar Hanokdin - Avdat - Eilat 

L'objectif du jour 3 est de se rendre au sud d'Israël, à la frontière entre la Jordanie et l'Égypte dans la ville d'Eilat. Nous passons une bonne partie de la journée sur la route à traverser les paysages époustouflants du désert du Néguev. Nous ferons plusieurs arrêts dans des parcs nationaux malgré un genou complètement cassé. Aucun regret : chaque étape de ce voyage est unique et remplie d'histoire.
Notre premier arrêt sera au Avdat National Park qui est une ancienne cité d'halte caravanier sur la route de l'Encens (passant notamment à Damas et Pétra pour terminer son voyage à Gaza). Notre second arrêt sera à Mitpze Ramon qui nous offre une magnifique vue sur toute la vallée. A la découverte d'un paysage marqué par le rift Syro-Africain. Nous terminerons la journée par la découverte d'Eilat, cette ville au bord de la mer Rouge et très connue pour son spot de snorkeling.  
Si vous avez du temps, n'hésiter pas à aller passer une journée à randonner dans le Timna National Park qui offre de magnifiques paysages. 

Où courir dans le Néguev ? 
Le mieux est de partir en randonnée et/ou en rondo-course directement dans le désert du Néguev. On retrouve de nombreux sentiers de randonnée comme par exemple le sentier allant du parc de Timna jusqu'au Black Canyon. Pour ce faire, vous emprunterez le Israël National Trail. Je ne recommande pas par contre de faire de la randonnée en plein mois de juillet/d'août de part une chaleur étouffante dans le désert. 
Faire un footing à Eilat le long de la plage sur la « promenade » en fin de journée peut être sympa pour profiter de la fraicheur et de la vue sur la Mer Rouge. 





A très bientôt pour la suite du voyage ! 

2 commentaires